09.03.2015 / Actualités / /

Votation du 8 mars 2015

Communiqué du PDC Vr

Votations fédérales du 8 mars 2015

Certains y voient une défaite pour le PDC, nous y voyons une défaite pour les familles. Nous continuerons à nous battre pour une vraie politique familiale en Suisse et en Valais.

Initiative populaire fédérale « Aider les familles ! Pour des allocations pour enfant et des allocations de formation professionnelle exonérées de l’impôt.                                                                                   

Le PDCVr prend acte du verdict populaire et regrette que le souverain n’ait pas souhaité saisir l’opportunité de poser un acte fort en terme de politique familiale. Les familles représentent une minorité des ménages et des votants suisses, mais elles sont l’avenir de notre pays.

La politique familiale suisse n’est pas suffisante. L’Etat, doit, comme pour les entreprises, garantir des conditions cadres favorables aux familles. Cela passe par des structures d’accueil suffisantes, un régime fiscal favorable, la suppression des primes d’assurances maladies pour les jeunes et les enfants. Le PDC continuera à s’engager pour tous ces thèmes.

Ce n’est pas parce que le résultat aujourd’hui nous est défavorable que nous allons changer notre politique.

En Valais, ce résultat décevant est déjà instrumentalisé par les partis qui n’ont de cesse au Grand-Conseil de démanteler les mesures favorables aux familles. Nos représentants continueront de défendre cette cause contre les assauts de la gauche ou de la droite.

Les valaisans ont refusé de placer la défiscalisation des allocations dans la Constitution fédérale. Affirmer que cela signifie une remise en cause du système fiscal valaisan actuel est une interprétation abusive.

Certains semblent se réjouir d’une défaite du PDC, mais ce sont les familles qui sont les grandes perdantes du jour.

 

Initiative populaire fédérale « Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l’énergie »

Cette initiative était inacceptable pour la Suisse, le peuple l’a bien compris. Le PDC est convaincu que la Suisse doit relever le défi énergétique, mais par une stratégie raisonnable, telle que défendue par notre Conseillère fédérale, et non pas par des textes irresponsables.

 

Sion, le 8 mars 2015

Source: pdcvr