13.01.2015 / Actualités / /

La COGEst rend son rapport sur l’affaire Giroud

Découvrez le communiqué de presse du PDCVr ci-après:

AFFAIRE GIROUD :
LA COGEST MET MAURICE TORNAY HORS DE CAUSE

Après audition d’un grand nombre de protagonistes et lecture de nombreux documents, la COGEST publie aujourd’hui son rapport sur le fonctionnement de l’Etat dans l’affaire Giroud. Le PDC relève qu’aucun dysfonctionnement ni manquement n’ont été constatés et soutient la mise en œuvre des recommandations énoncées par la commission de haute-surveillance.

Au niveau du fonctionnement de l’Etat, le PDC est satisfait de constater que le SCC est intervenu rapidement, dans le cadre légal, et a réagi correctement pour défendre les intérêts de l’Etat.

Concernant l’implication de Maurice Tornay dans ce dossier, le PDC insiste sur le fait que la COGEST est parvenue à la conclusion qu’à aucun moment le chef du DFI n’a influencé ou tenté d’influencer le traitement du dossier par le SCC. Si une information plus précoce à l’ensemble du Conseil d’Etat eût pu éviter certaines interprétations fallacieuses à l’origine d’attaques politiques, force est de constater qu’aucune règle n’a été enfreinte.

Il n’y a donc pas eu de manquements dans ce dossier, que ce soit au niveau du Conseil d’Etat ou de l’administration.
La COGEST rappelle de plus que Maurice Tornay, ne fait l’objet d’aucune inculpation.

Au jour de la publication de ce rapport, la population valaisanne peut donc être rassurée : l’ensemble des règles en vigueur au sein de l’Etat du Valais et du Conseil d’Etat ont été respectées.

Le PDC souscrit toutefois pleinement aux recommandations de la COGEST quant à la nécessité de préciser les règles relatives à la récusation et celles concernant la déclaration des liens d’intérêts économiques. Le flou relatif de ces règles a engendré des interprétations diverses quant à leur application effective, donnant libre cours à des récupérations politiques regrettables pour la sérénité du débat politique en Valais.

Personne de contact

Serge Métrailler, président du PDCVr, 079 294 53 83

 

source: PDCVr