25.05.2014 / Actualités / /

Communiqué de presse du groupe PDC de Martigny

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


La démocratie parlons-en…

« La démocratie est une forme d’organisation politique traditionnellement définie selon la formule d’Abraham Lincoln, comme le « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». […] Et c’est parce que le peuple est à la fois sujet (c’est à dire soumis au pouvoir politique) et souverain (détenteur de ce pouvoir) que les systèmes démocratiques sont supposés agir dans l’intérêt du peuple. »1

Le service des affaires intérieures et communales du canton du Valais a déclaré irrecevable la motion gitan déposée par des membres UDC du conseil général de Martigny, concernant la fermeture pure et simple de la place des gens du voyage sise à Martigny. « L’objet de la motion sort manifestement du cadre fixé par les art. 63 al. 1 LCo et 32 al. 3 et 4 RCG »2. Le groupe DC souhaiterait revenir non pas sur le contenu de cette motion mais sur la manière avec laquelle elle a été déposée, pour les raisons suivantes.

Premièrement : proposer une mesure telle que cette motion (datée du 31 mars 2014) en réplique, à une réponse du Conseil d’Etat, avant même que ladite réponse nous soit parvenue officiellement (datée du 23 avril 2014), nous semble complètement déplacé et prématuré. Il est vrai que le Conseiller d’Etat Oskar Freysinger s’était prononcé devant le Grand Conseil le 13 mars 2014 (propos relayés par la presse), mais est-il besoin de rappeler aux signataires de cette motion que l’exécutif cantonal ne se résume pas à une seule personne. De plus, parallèlement à notre lettre, les démarches entreprises par les députés du Grand Conseil, également favorables à la création de 3 aires d’accueil sur le sol valaisan [la motion du 16.05.2013 adoptée le 5 mai 2014, le postulat urgent du 10.03.2014, et la nouvelle motion qui sera votée en septembre 2014], prouvent que ce dossier « bouge » très concrètement sur le plan cantonal. En effet, la dernière motion adoptée impose au Conseil d’Etat un délai de 12 mois afin de constituer une base légale visant à acquérir des terrains communaux en vue de la création de ces aires d’accueil.

Deuxièmement : le groupe DC déplore avoir pris connaissance du dépôt de cette motion par le site de Rhône fm. Nous souhaitons rappeler ici que le législatif octodurien, tous partis confondus, travaille de concert, depuis plusieurs législatures, afin d’œuvrer au mieux pour le bien de nos concitoyens. L’échange, le dialogue et l’écoute sont les principes démocratiques de base qui caractérisent le bon fonctionnement de notre Conseil général dans lequel les différents points de vue peuvent s’exprimer et sont respectés. J’en veux pour preuve l’intégration des élus UDC au cœur des différentes commissions de travail. En effet, n’ayant pas atteint les 6 sièges requis par l’article 7 du Règlement du Conseil général pour constituer un groupe, ils ont, malgré tout, été intégrés par les trois groupes politiques dans les différentes commissions, et ce, toujours dans le même souci de travail cohérent et de collaboration.

Nous osons donc espérer qu’à l’avenir, l’ensemble des élus du Conseil général pourront poursuivre leur tâches dans le même esprit de collaboration et de démocratie afin de répondre aux attentes des Martigneraines et Martignerains.

Céline Coquoz, cheffe de groupe PDC du Conseil Général de Martigny.


 

1 Encyclopédie Universalis
2 Rapport du service des affaires intérieures et communales

Télécharger le communiqué de presse