29.06.2010 / News / /

SECURITE : le PDC prouve qu’il est sérieux et pragmatique

par Nicolas Voide, député et chef de groupe du PDCB

N’en déplaise au Chef du Groupe UDC, Jean-Luc ADDOR, (NF du 29 juin 2010, p. 30), le PDC n’est ni rattrapé par l’insécurité, ni inutilement populiste ou alarmiste.

Me ADDOR, par la publication qu’il a commise, bafoue, si ce n’est le principe du secret des délibérations au sein du Bureau du Grand Conseil (dont le procès-verbal, certes à disposition de chaque député, ne mentionne pas qui a voté quoi), à tout le moins celui de la collégialité qui régnait au sein dudit Bureau jusqu’à ce jour.

La question de l’insécurité préoccupe les élus du PDC comme tous leurs concitoyens.

Les élus PDC de la Ville de Martigny ont été coauteurs d’un postulat urgent dans ce sens faisant fi de tout alarmisme et de tout populisme.

Or ce postulat, déposé par tous les élus cantonaux de la Ville de Martigny, quel que soit leur parti (PLR, PDC, PS-AdG), a été accepté, en session de juin déjà, tant par le Parlement que par le Conseil d’Etat.

La présence policière nécessaire en Ville est ainsi assurée, de même que l’analyse en profondeur des causes de la situation douloureusement vécue par tous les Octoduriens.

Preuve est ainsi faite que l’on peut gérer le dossier de l’insécurité avec sérieux et pragmatisme, sans bousculer les règles qui régissent le Parlement cantonal, lorsqu’on vise d’autres buts que ceux purement électoralistes de l’UDC.

Qu’il se trouve encore une majorité de députés pour œuvrer dans ce sens est bien rassurant.

Nicolas Voide
Chef du Groupe PDCB